9 septembre, lac de Chaudanne

Mise à l’eau 7h30 – sortie 9h30
Ciel couvert, une perturbation arrive
Température de l’eau 17°C
Aujourd’hui je fais le tour complet du lac : 5 km nagés, 34 cumulés.
Ce petit lac isolé respire le silence et l’air pur. L’ambiance y est à la solitude, celle qu’on savoure en pleine nature. Alertée par leurs bruits, je lève la tête pour voir détaler deux jeunes sangliers !
Sous l’eau la visibilité est excellente. Des souches immergées de vieux chênes servent de vivier à une multitude de poissons peu craintifs.
Les berges gardent l’empreinte des brusques variations de niveau du lac qui sert de retenue « soupape ». Une soupape pour nous aussi car cette toute petite étape permet de respirer avant le grand saut : demain on part pour le lac de Sainte Croix, 14 km en perspective, à minima. Ce sera l’étape la plus longue.
Bruno va bien. Il me signale que vue de terre je nage de plus en plus vite… et droit ! C’est difficile de ternir un cap sans repères sous l’eau.
D’après lui je « m’aquatise » de jour en jour.